Ignorer et passer au contenu
Nohé mode responsable www.nohe-wear.com
Notre mission

Nous devons réduire drastiquement l'emprunte environnementale de la mode et la transformer en profondeur.

Nous réduisons la cadence.

Il n'y a pas 36 solutions : afin de réduire l'impact environnemental de la mode, nous devons produire beaucoup moins de vêtements.

Fini les 65 000 nouvelles pièces par an de la fast fashion : nous avons fait le choix de ralentir en vous proposant seulement 2 à 3 capsules par an, soit au total une petite dizaine de pièce à l'année. Parce que revenir à l'essentiel passe par le fait d'investir dans des pièces durables, qui durent longtemps, et dont vous ne vous lasserez pas.

Nous relocalisons.

En 2021, 76% de la consommation européenne de vêtement venait d'Asie. C'est un problème à plusieurs niveaux : social, environnemental.

Nous produisons en France et au Portugal. Nous choisissons des matières en France, en Italie, ou au Portugal.

C'est un choix qui n'est pas neutre dans notre industrie. Concrètement, cela signifie que nous avons une marge réduite . blabla

Travailler dans un rayon de 1500 km autour de la France nous permet.


C'est aussi blabl social.

Craétion d'emploi et de richesse.

Nous utilisons des matières biologiques et recyclées.

Pair text with an image to focus on your chosen product, collection, or blog post.

Nous dessinons des vêtements qui durent.

"Si le nombre de fois qu'un vêtement porté était doublé, les émissions de CO2 seraient diminuées de 44%" d'après la fondation Ellen MacArthur. Pour réduire les volumes, nous devons vous assurer de pouvoir porter vos pièces longtemps. Chez nohé, nous investissons dans des matières haut-de-gamme pour que vos vêtements vous accompagne usage après usage.

Nous sommes une ESS*

Pour encadrer la gestion de l’entreprise, nohé est une entreprise Économie Sociale et Solidaire (ESS). Cela implique de poursuivre une utilité sociale ou environnementale, d’agir durant toute la vie de l’entreprise aux travers de valeurs de responsabilité et solidarité et d’encadrer notre gestion financière, de limiter les écarts de salaire et d’assurer la démocratie en entreprise.

Une fondatrice engagée.

"Je suis animée par la conviction que l’industrie textile et les entreprises doivent évoluer,
j'ai quitté Paris pour la Bretagne, et un emploi dans la mode pour fonder Nohé.

J'ai créé nohé pour écrire une mode en laquelle je crois, où l'environnement et le social ont une place centrale dans la création.

Nohé est un nom porteur d'espoir. Je crois beaucoup aux histoires, et celle de Noé, c'est celle d'un homme, qui sur son arche, avec famille et animaux, part construire un monde nouveau. Merci de m'accompagner dans cette aventure."

Anne-Laure Silvestre

Toit à moi : s'indigner et agir pour les sans-abri.

Notre société compte un nombre important de personnes en situation de précarité, qu’elles soient dans la rue, éloignées de l’emploi ou avec des ressources insuffisantes.

En tant qu'entreprise, nous sommes convaincus que nous devons participer à réduire ces inégalités.

Nous avons construit un mécénat avec l’association “Toit à moi” qui accompagne les personnes sans abri dans leur réinsertion en leur offrant un logement. Notre première campagne nous a permis d’offrir à chaque personne sans abri accompagnée par Toit à moi, un vêtement nohé.

Vous pouvez dès-à-présent devenir bénévole ou parrain de l'association.

Votre panier est vide

Continuer les achats